La façon dont les fichiers sont nommés n’est pas un sujet qui va vous emballer, mais c’est une de ces choses qui peut vous rendre la vie plus facile – si vous le faites correctement.

Que vous souhaitiez envoyer à l’impression vos affiches grand format ou que vous soyez en train d’illustrer votre site internet, la manière dont vous nommez vos fichiers peut tout changer.

Voici donc tout ce que vous devez savoir sur la manière dont vous devez nommer vos fichiers.

Les caractères à éviter :

Les conventions de dénomination sont importantes dans les dossiers Web ainsi que pour les fichiers téléchargeables tels que les PDF, les documents Word et les feuilles de calcul Excel.

N’utilisez aucun de ces caractères / symboles illégaux courants :

# % {} \ <> * ? / ! ‘  » : @ ` | = 

Gardez ces règles à l’esprit :

  • Ne commencez pas et ne terminez pas votre nom de fichier avec un espace, un point, un trait d’union ou un soulignement.
  • Gardez vos noms de fichiers à une longueur raisonnable et assurez-vous qu’ils ont moins de 31 caractères.
  • La plupart des systèmes d’exploitation sont sensibles à la casse. utilisez toujours des minuscules .
  • Évitez d’utiliser des espaces et des traits de soulignement; utilisez plutôt un trait d’union. Cela améliorera également votre classement dans les moteurs de recherche.

Utilisez une structure logique

Un nom de fichier doit décrire le contenu ou le but du document.
Il doit être court mais suffisamment informatif pour guider le lecteur.

Si vous avez plusieurs fichiers de clients dans le même dossier, si vous triez le contenu par ordre alphabétique, vous regrouperez les documents par client.

Si différents documents ne sont pas susceptibles d’être stockés ensemble de cette manière, vous pouvez préférer commencer par le composant ‘objectif’, puis placer le nom du client en second (ou ailleurs). Le point important est d’être logique dans votre approche.

Utilisez des séparateurs cohérents

Les séparateurs sont les symboles qui vont entre les mots d’un nom de fichier. 

Certains séparateurs posent des problèmes pour les services de partage de fichiers.
Par exemple, Dropbox n’aime pas la barre oblique (/). 

Même si ce n’était pas le cas, les barres obliques dans les noms de fichiers ne sont pas bonnes, car elles peuvent être confondues avec des chemins de fichiers plus longs.

Utilisez la numérotation séquentielle

Nous n’allons pas expliquer comment fonctionnent les chiffres.
Autant dire que plus le numéro de version est élevé, plus le document est récent. Les numéros de version doivent se situer très près de la fin du nom du fichier.

Il ne devrait y avoir aucun doute sur le document le plus récent :

  • impressions-publicitaires-2017-v1.docx
  • impressions-publicitaires-2017-v2.docx
  • impressions-publicitaires-2017-v3.docx

Les problèmes surviennent lorsque les utilisateurs modifient les numéros de version.
Ils utilisent plutôt des mots tels que « FINAL » pour agir en tant qu’indicateurs d’état.

Cette pratique conviendrait si vous pouviez être sûr que le fichier était bien la version finale, mais, il s’agit d’un jeu dangereux.

  1. Hello there. I discovered your website by means of Google whilst searching for a similar matter, your web site got here up. It appears good. I have bookmarked it in my google bookmarks to come back then.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>